DI4:Délégations

Un article de Ressources Cecoia.

Jump to: navigation, search
Accueil base de connaissances Demande d'Assistance
Délégations de droits à l'utilisation des applications du portail ARENB (SCOnet)


Procédure


Personnels de direction

Les personnes qui ont une fonction DIR (chefs et adjoints) ont par défaut tous les droits sur Arenb.

Il vaut mieux éviter de « sur-rajouter » des délégations car l'application risque de se "bloquer" et une intervention du service informatique sera nécessaire pour rétablir la situation.

Si un adjoint n’a pas tous les droits c’est la plupart du temps parcequ'il est mal affecté dans les bases Epp ou Agape (pour les agents gérés par l’IA et faisant fonction de DIR par exemple). Dans ce cas, une fois le dossier correctement mis à jour par les services de gestion de l'agent, ses droits automatiquement mis à jour.

Création de personne par l'application de délégation Delegce

Rappelons tout d'abord que l’Education Nationale met à la disposition de chacun de ses agents enseignants, administratifs, titulaires ou non titulaires, une adresse électronique avec son identifiant et un mot de passe initialisé avec son NUMEN.

Toutes ces personnes peuvent utiliser leur identifiant de mesagerie pour se connecter à Arenb.

Seuls les contractuels de droit privé payés par l'établissement (CAE/CES), inconnus des bases de gestion n'y ont pas accès et ne possèdent pas de NUMEN.

Pour eux un onglet "Création de personne" a été ouvert dans l'application Délégation afin de leur donner une adresse mél et des droits sur les applications du portail Arenb.

Cet onglet devrait être utilisé uniquement dans ces cas là.

Dans la réalité, et en attendant que soient résolus certains cas de personnels en anomalie ou présentant un cas d'affectation non encore pris en compte dans la gestion des droits, il est possible d'utiliser cette facilité sous certaines conditions :

- prévenir le service Assistance Informatique du problème avant de créer la personne (pour éviter des doublons intempestifs),

- mettre une date de fin à la création,

- la supprimer si possible au départ de la personne,

- bien dire à l'agent de ne pas utiliser la boîte électronique créée à cette occasion : il doit continuer d'employer son adresse mél d'origine pour son courrier car son compte en double sera détruit à la fin de son affectation ou lorsqu'une solution aura été mise en place.

Exemples de personnels qui n'ont pas de solution pour le moment : les assistantes sociales affectées dans les Inspections Académiques et les infirmières travaillant sur secteur.


Une documentation accompagne cette procédure. Elle est téléchargeable en cliquant ICI.
Affichages